Note: Votre navigateur n'affiche pas correctement ce site parce qu'il s'agit d'une version relativement ancienne d'un navigateur ou parce qu'il ne respecte pas les standards généralement préconisés pour les pages web. Pour en savoir plus lisez nos notes de conception.

 
[Luxembourg 2005 Présidence du Conseil de l'Union européenne]
 English version        
 

Chemin de navigation : Accueil > Actualités > Communiqués > Juin 2005 > Conseil "Environnement": le démantèlement des navires doit éviter le dumping social et environnemental
Imprimer cette page Envoyer cette page

Communiqué
Conseil "Environnement": le démantèlement des navires doit éviter le dumping social et environnemental

Date de publication : 24-06-2005

Domaine politique : Environnement

Réunion : Conseil Environnement


Le Conseil "Environnement" réuni le 24 juin 2005 à Luxembourg sous la présidence de Lucien Lux, ministre de l’Environnement, a unanimement adopté des conclusions sur le démantèlement des navires. Selon le président du Conseil, Lucien Lux, "c’est un sujet très important qui a déjà été discuté à plusieurs reprises dans l’enceinte du Conseil Environnement. C’est une problématique à composantes à la fois économique, écologique et humaine." La Présidence luxembourgeoise a finalement réussi à dégager un compromis sur le projet de conclusions basée sur une initiative du Danemark. Toujours selon Lucien Lux, "ces conclusions visent à éviter le dumping social et environnemental causés par le transfert systématique des navires usés dans des pays ne disposant pas d’infrastructures appropriées."

En effet, les risques liés à un démantèlement pratiqué de manière non contrôlée sont bien connus : création de déchets dangereux, de polluants organiques persistants comme les PCB, de métaux lourds comme le mercure et le plomb, et encore et surtout les impacts négatifs en matière d’environnement et de santé pour les communautés locales.

Aucune disposition internationale n’existe à cet égard. L’UE souhaite donc parvenir à un règlement international juridiquement contraignant dans cette question. Dans ce contexte Lucien Lux s’est félicité de la coopération renforcée des instances internationales (OMI/OIT/Convention de Bâle). L’UE espère, avec ces conclusions, lancer un signal fort en vue de la prochaine réunion de l’Organisation Maritime Internationale, afin de garantir une gestion écologiquement durable des navires destinés au démantèlement sans mettre en danger la santé humaine.


A ce sujet ...



Dernière mise à jour de cette page le : 24-06-2005

Haut de page Haut de page