Note: Votre navigateur n'affiche pas correctement ce site parce qu'il s'agit d'une version relativement ancienne d'un navigateur ou parce qu'il ne respecte pas les standards généralement préconisés pour les pages web. Pour en savoir plus lisez nos notes de conception.

 
[Luxembourg 2005 Présidence du Conseil de l'Union européenne]
 English version        
 

Chemin de navigation : Accueil > Actualités > Communiqués > Juin 2005 > Le Conseil de l’Union européenne a décidé de maintenir un suivi constant de l’évolution envers le pluralisme démocratique et du respect des droits de l’homme à Cuba
Imprimer cette page Envoyer cette page

Communiqué
Le Conseil de l’Union européenne a décidé de maintenir un suivi constant de l’évolution envers le pluralisme démocratique et du respect des droits de l’homme à Cuba

Date de publication : 13-06-2005

Domaine politique : Affaires générales et Relations extérieures

Réunion : Conseil Affaires générales et relations extérieures


Jean Asselborn, ministre des Affaires étrangères et président en exercice du Conseil de l’Union européenne, a déclaré à l’issue d’une première séance de travail du Conseil "Affaires générales et relations extérieures," qui s’est tenue le 13 juin à Luxembourg à propos des relations entre Cuba et l’Union européenne :

"Le Conseil a décidé de réaffirmer la vigueur et la validité de la Position Commune de 1996 qui, dans le cadre des relations de l'Union européenne avec Cuba, vise l'encouragement d’un processus de transition vers le pluralisme démocratique, le respect des droits de l'homme et des libertés fondamentales, ainsi qu'un relèvement et une amélioration durables du niveau de vie de la population cubaine.

Afin de parvenir à des résultats tangibles dans les domaines politique, économique, des droits de l’homme et de la coopération, le Conseil a réitéré sa disposition à maintenir un dialogue constructif avec les autorités cubaines. 

Le Conseil a également déploré l’absence de nouvelles libérations de prisonniers politiques et a condamné de manière catégorique l’inacceptable attitude des autorités cubaines à l’égard de parlementaires et de journalistes européens qui ont été expulsés ou interdits de se rendre à Cuba pour assister à une Assemblée organisée par l’opposition politique et pacifique cubaine.

A cet égard, le Conseil demande aux autorités cubaines de s’abstenir à l’avenir d’actions de ce genre qui entravent le développement normal des relations entre l’Union européenne et Cuba.  

Le Conseil a également constaté qu’il n’y a pas de progrès satisfaisants concernant le respect des droits de l’homme à Cuba, mais a toutefois décidé que les mesures prises le 5 juin 2003 resteraient suspendues et seront réexaminées en juin 2006. Le Conseil a accueilli avec satisfaction le développement de rapports plus intenses avec l’opposition politique pacifique, ainsi qu’avec des secteurs plus larges de la société civile cubaine à travers un dialogue plus intense et plus régulier."

Le Conseil a d’ailleurs décidé d’approfondir ce dialogue et a réitéré la nécessité que des réunions entre des représentants de l’Union européenne et des Etats membres avec l’opposition politique pacifique continuent d’avoir lieu.

Enfin, le Conseil a décidé de maintenir un suivi constant de l’évolution envers le pluralisme démocratique et du respect des droits de l’homme à Cuba.


A ce sujet ...



Dernière mise à jour de cette page le : 13-06-2005

Haut de page Haut de page