Note: Votre navigateur n'affiche pas correctement ce site parce qu'il s'agit d'une version relativement ancienne d'un navigateur ou parce qu'il ne respecte pas les standards généralement préconisés pour les pages web. Pour en savoir plus lisez nos notes de conception.

 
[Luxembourg 2005 Présidence du Conseil de l'Union européenne]
 English version        
 

Chemin de navigation : Accueil > Actualités > Communiqués > Juin 2005 > Adoption d’un plan d'action qui traduira le programme de La Haye en actions concrètes
Imprimer cette page Envoyer cette page

Communiqué
Adoption d’un plan d'action qui traduira le programme de La Haye en actions concrètes

Date de publication : 03-06-2005

Domaine politique : Justice et Affaires intérieures

Réunion : Conseil Justice et affaires intérieures


Répondant à la demande du Conseil européen de décembre 2004, le Conseil "JAI" des 2 et 3 juin 2005, a établi un plan d'action traduisant le programme de La Haye en actions concrètes. Ce programme pluriannuel pour la période 2005-2010 vise à renforcer la coopération entre Etats européens dans les domaines de la justice et des affaires intérieures, afin de faire de l'Europe "un Espace de liberté, de sécurité et de justice".

A la demande du Conseil, la Commission avait présenté, en mai 2005, une communication  sur un plan d’action. A l’issue de la réunion des ministres de la Justice et des Affaires intérieures, Luc Frieden a précisé que "des discussions très intensives ont permis de dégager un accord sur un plan d’action. Avec ce programme, nous savons exactement ce que nous devons faire dans les cinq années à venir. Cela ne signifie pas que le Conseil soit en accord sur l’ensemble des mesures proposées par la Commission, puisque le Conseil doit encore examiner le contenu de ces propositions. Mais, aujourd’hui, nous avons une liste d’actions concrètes avec un calendrier pour 2005 et 2010."

Soulignant les actions concrètes de ce plan d’action, le président en exercice a ajouté que "ce plan apportera une véritable plus-value pour les citoyens européens puisqu’il parle d’équipes d’experts communes pour renforcer les contrôles aux frontières extérieures, d’un régime d’asile et de nouveaux visas européens, de système d’échanges entre casiers judiciaires, de mesures trans-européennes pour la protection des témoins. Ce sont des mesures très concrètes qui nous permettront de construire un véritable espace européen de liberté de sécurité et de justice."


A ce sujet ...



Dernière mise à jour de cette page le : 03-06-2005

Haut de page Haut de page