Note: Votre navigateur n'affiche pas correctement ce site parce qu'il s'agit d'une version relativement ancienne d'un navigateur ou parce qu'il ne respecte pas les standards généralement préconisés pour les pages web. Pour en savoir plus lisez nos notes de conception.

 
[Luxembourg 2005 Présidence du Conseil de l'Union européenne]
 English version        
 

Chemin de navigation : Accueil > Actualités > Communiqués > Mai 2005 > Jean Asselborn: "L’UE garde comme objectif prioritaire de mener à bien les négociations en cours en vue d’un accord d’association avec le Mercosur"
Imprimer cette page Envoyer cette page

Communiqué
Jean Asselborn: "L’UE garde comme objectif prioritaire de mener à bien les négociations en cours en vue d’un accord d’association avec le Mercosur"

Date de publication : 26-05-2005

Domaine politique : Affaires générales et Relations extérieures

Réunion : Réunion ministérielle UE-Mercosur


Jean Asselborn, ministre des Affaires étrangères et président en exercice du Conseil de l'UE, a déclaré à l'issue de la réunion ministérielle UE-Mercosur qui s'est tenue le 26 mai 2005 à Luxembourg: 

"J'ai eu l’honneur de co-présider avec le Ministre des Affaires Etrangères du Paraguay, Mme Leila Rachid De Cowles et ma collègue, la Commissaire européenne Benita Ferrero-Waldner, la réunion à laquelle ont participé tous les Etats membres de l'Union ainsi que les pays adhérents, la Roumanie et la Bulgarie.

Je suis heureux de pouvoir dire que le Mercosur et l'Union européenne entretiennent des relations très intenses que les deux parties souhaitent approfondir encore plus par l’accord d’association en cours de négociation.

Ainsi, nous avons pu mener un échange de vues très fructueux sur l’état des relations entre l’Union européenne et le Mercosur et nous avons procédé à une évaluation politique des négociations de l’accord d’association entre l’UE et le Mercosur. L’Union européenne a réitéré l’importance qu’elle attache du point de vue politique et stratégique à un accord global avec le Mercosur puisqu’il comportera également un chapitre très substantiel sur le dialogue politique entre les deux régions. 

Je voudrais signaler dans ce contexte l’engagement des pays du Mercosur dans la Mission des Nations Unies pour la stabilisation de Haïti (MINUSTAH) qui a été vivement salué par l’UE tout comme la participation active de l’Argentine à l’opération ALTHEA en Bosnie-Herzégovine.

Nous avons abordé également les progrès faits dans l’intégration régionale de nos groupes régionaux respectifs et avons discuté de  la situation régionale et internationale. En effet, aussi bien l’Union européenne que le Mercosur sont déterminés à progresser vers une communauté internationale plus sûre et plus participative sur la base d’un multilatéralisme efficace dont le coeur seraient les Nations Unies.

Depuis la création du Mercosur, l’Union européenne a déployé de nombreux efforts pour appuyer son processus d’intégration et elle a bien l’intention de continuer à soutenir pleinement ce processus, non seulement en raison de son énorme potentiel économique et commercial, mais aussi afin de promouvoir la stabilité du continent sud-américain. C’est pourquoi l’Union européenne garde comme objectif  prioritaire de mener à bien les négociations en cours en vue d’un accord d’association.

Nous avons enfin décidé de renforcer le dialogue politique par des consultations rapprochées sur des questions birégionales et multilatérales d’intérêt mutuel."


A ce sujet ...



Dernière mise à jour de cette page le : 26-05-2005

Haut de page Haut de page