Note: Votre navigateur n'affiche pas correctement ce site parce qu'il s'agit d'une version relativement ancienne d'un navigateur ou parce qu'il ne respecte pas les standards généralement préconisés pour les pages web. Pour en savoir plus lisez nos notes de conception.

 
[Luxembourg 2005 Présidence du Conseil de l'Union européenne]
 English version        
 

Chemin de navigation : Accueil > Actualités > Communiqués > Mai 2005 > Le ministre Nicolas Schmit et le Commissaire en charge de l’Elargissement, Olli Rehn, effectuent une visite de travail commune à Chypre
Imprimer cette page Envoyer cette page

Communiqué
Le ministre Nicolas Schmit et le Commissaire en charge de l’Elargissement, Olli Rehn, effectuent une visite de travail commune à Chypre

Date de publication : 12-05-2005

Domaine politique : Affaires générales et Relations extérieures


Les 12 et 13 mai, le ministre délégué aux Affaires étrangères et à l’Immigration Nicolas Schmit et le commissaire en charge de l’élargissement, Olli Rehn, effectuent une visite de travail commune à Chypre.

Au cours de la journée du 12 mai, Nicolas Schmit et Olli Rehn ont eu des entretiens avec le Président de la République de Chypre Tassos Papadopoulos, le Ministre des Affaires étrangères Georges Iacovou, le Président de la Chambre des Représentants Dimitris Christofias et le leader de la communauté chypriote-turque Mehmet Ali Talat. Le ministre et le commissaire ont également rencontré le représentant spécial du Secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies à Chypre, Zbigniew Wlosowicz. A l’issue de cette réunion, la délégation a visité la zone-tampon en compagnie des officiers de la force d’interposition de l’ONU à Chypre.

Au cours d’une conférence de presse commune, qui a eu lieu au quartier général de l’ONU à Chypre, Nicolas Schmit a déclaré que la Présidence était venue à Chypre "pour contribuer à faciliter les contacts et le dialogue et préparer la réconciliation sur l’île. La Présidence est engagée à apporter une nouvelle impulsion à l’adoption des deux règlements sur l’assistance financière et le commerce direct. Nous ferons tout notre possible pour trouver une solution équilibrée pour les deux communautés. Il est temps de rouvrir le dialogue. Pour ce faire, il nous faut introduire dans les discussions et négociations en cours l’esprit de compromis qui est à la base du projet européen."




Dernière mise à jour de cette page le : 12-05-2005

Haut de page Haut de page