Note: Votre navigateur n'affiche pas correctement ce site parce qu'il s'agit d'une version relativement ancienne d'un navigateur ou parce qu'il ne respecte pas les standards généralement préconisés pour les pages web. Pour en savoir plus lisez nos notes de conception.

 
[Luxembourg 2005 Présidence du Conseil de l'Union européenne]
 English version        
 

Chemin de navigation : Accueil > Actualités > Communiqués > Avril 2005 > Programme de la Troïka et de la réunion informelle "EPSCO" – 7 et 8 avril 2005
Imprimer cette page Envoyer cette page

Communiqué
Programme de la Troïka et de la réunion informelle "EPSCO" – 7 et 8 avril 2005

Date de publication : 04-04-2005

Domaine politique : Emploi, politique sociale, santé, consommation

Réunion : Réunion informelle des ministres du Travail et de l'Emploi


La réunion de la Troïka et la réunion informelle du Conseil des ministres du Travail et de l'Emploi de l'Union européenne se tiendront respectivement les 7 et 8 avril 2005 à Luxembourg.

Le Président en exercice du Conseil emploi et affaires sociales (EPSCO) de l’Union européenne, François Biltgen, ministre luxembourgeois du Travail et de l'Emploi, présidera les deux réunions qui auront lieu au Centre de Conférences Kiem (CCK) au plateau du Kirchberg.

Les travaux des deux journées seront consacrés au sujet des restructurations d’entreprises, un phénomène qui accompagne de plus en plus souvent les efforts de nos économies vers une meilleure compétitivité et qui donne lieu à de sérieuses préoccupations parmi les citoyens européens.

La réunion de la Troïka (la Présidence en exercice et les deux Présidences subséquentes) se déroulera le 7 avril sous la présidence de François Biltgen en présence du commissaire européen chargé de l’Emploi, des Affaires sociales et de l’Égalité des chances, Vladimir Špidla, du ministre fédéral des Affaires économiques et du Travail de la République d'Autriche, Martin Bartenstein et du secrétaire d'État chargé des Relations de Travail, de la Compétitivité et des Consommateurs du Royaume-Uni, Gerry Sutcliffe. Les présidents de la commission emploi du Parlement européen et du Comité de l’Emploi assisteront également à cette réunion qui sera l'occasion d'une concertation avec les représentants de l'Union des industries de la Communauté européenne (UNICE), de la Confédération européenne des syndicats (CES) et du Centre européen des entreprises à participation publique et des entreprises d'intérêt économique général (CEEP) sur le sujet des restructurations du point de vue des partenaires sociaux. Les partenaires sociaux luxembourgeois seront représentés par Jean-Claude Reding (OGB-L), Robert Weber (LCGB), Charles Krombach (Président de la FEDIL) et Paul Reckinger (Président de la Chambre des métiers).

A l'issue de la Troïka, une conférence de presse sera organisée à 18h00 par la Présidence luxembourgeoise dans les locaux du Centre de Conférences Kiem.(CCK).

La réunion informelle des ministres du Travail et de l'Emploi aura lieu le 8 avril et se déroulera en deux sessions.

Le commissaire Špidla débutera la séance par la présentation de la communication récente de la Commission "Restructurations et emploi" qui analyse le rôle de l’Union européenne au niveau de l’anticipation et de l’accompagnement des restructurations pour développer l’emploi. Les participants seront ensuite invités à débattre le phénomène des restructurations "à grande échelle". Touchant des secteurs entiers des économies européennes, le débat se concentrera surtout sur les politiques horizontales à envisager pour pouvoir mieux anticiper et accompagner les restructurations dans les grands secteurs économiques, tels que l'industrie du textile, la sidérurgie, le secteur automobile ou encore l'agriculture.

L'après-midi sera réservé aux restructurations "à petite échelle". La Présidence luxembourgeoise invitera les ministres à concentrer leurs réflexions sur les "nouveaux emplois" à développer dans le cadre de la création de nouvelles opportunités tout en mettant en exergue le rôle des différents acteurs concernés au niveau régional et local.

L’objectif de la réunion informelle sera de permettre aux ministres du Travail et de l’Emploi de procéder à un échange de vues basé sur les expériences pratiques vécues en matière d'anticipation et de gestion des restructurations à l'intérieur des différents Etats membres. Les ministres vont par ailleurs discuter des "boîtes à outils" qui pourraient servir de références et/ou de modèles aux autorités nationales, régionales et locales au cas où elles se trouvent confrontées à une restructuration.

Une conférence de presse de la Présidence se tiendra à 17h00 et clôturera cette réunion informelle du Conseil EPSCO.


A ce sujet ...



Dernière mise à jour de cette page le : 06-04-2005

Haut de page Haut de page