Note: Votre navigateur n'affiche pas correctement ce site parce qu'il s'agit d'une version relativement ancienne d'un navigateur ou parce qu'il ne respecte pas les standards généralement préconisés pour les pages web. Pour en savoir plus lisez nos notes de conception.

 
[Luxembourg 2005 Présidence du Conseil de l'Union européenne]
 English version        
 

Chemin de navigation : Accueil > Tout savoir sur l'UE > Glossaire > E
Imprimer cette page Envoyer cette page

E

Elargissement

Le concept d'élargissement désigne les vagues successives de nouvelles adhésions qu'a connues les Communautés européennes depuis la signature du traité de Rome en 1957. Aux six membres fondateurs (l'Allemagne, la Belgique, la France, l'Italie, le Luxembourg et les Pays-Bas) se sont ajoutés au cours des années les pays suivants:

1973: Danemark, Irlande et Royaume-Uni;

1981: Grèce;

1986: Espagne et Portugal;

1995: Autriche, Finlande et Suède

2004: Chypre, Estonie, Hongrie, Lettonie, Lituanie, Malte, Pologne, République tchèque, Slovaquie, Slovénie.

La Bulgarie et la Roumanie doivent signer leur traité d'adhésion le 15 avril 2005 et devenir membre de l'Union européenne en janvier 2007. Le début des négociations avec la Croatie a été fixé au 17 mars 2005 et les négociations d'adhésion avec la Turquie devraient commencer le 3 octobre 2005.

Euro

L'euro est la monnaie unique de l'Union économique et monétaire européenne, adoptée par 11 États membres à partir du 1er janvier 1999. Ces pays sont: l'Allemagne, l'Autriche, la Belgique, l'Espagne, la Finlande, la France, l'Irlande, l'Italie, le Luxembourg, les Pays-Bas et le Portugal. Le nom « euro » a été adopté par les chefs d'État ou de gouvernement européens réunis au Conseil européen de Madrid en décembre 1995. L'euro est divisé en cent subdivisions appelées « cent ».

Pour pouvoir adhérer à l’euro, chaque Etat candidat doit préalablement satisfaire certains critères de convergence concernant notamment l'inflation, le déficit public, et une législation conforme au système européen des banques centrales.

Eurocorps

L'Eurocorps est une force armée multinationale à la disposition de l’Union européenne et de l’OTAN. L’Eurocorps a été créé lors du 59ème sommet franco-allemand de La Rochelle en mai 1992. Depuis, trois autres États y ont adhéré: la Belgique en juin 1993, l'Espagne en décembre 1993 et le Luxembourg en mai 1996. Il est opérationnel depuis novembre 1995 et comprend actuellement 61.000 hommes. Son quartier général, situé à Strasbourg, est composé de militaires des cinq états membres mais aussi d'Autriche, du Canada, de Finlande, de Grèce, d'Italie, des Pays-Bas, de Pologne, du Royaume Uni et de Turquie.

L’Eurocorps peut intervenir en tant que tel dans le cadre de l'UEO (article V) ou de l'OTAN (article 5), et être mobilisé pour des missions humanitaires, d'évacuation de ressortissants, d'opérations de rétablissement ou de maintien de la paix, sous l'égide des Nations Unies ou de l'OSCE. L'engagement de l'Eurocorps sous le contrôle politique de l'UEO et de l’OTAN a été précisé par deux accords conclu en 1993.

En novembre 1999, à Luxembourg, les pays membres de l'Eurocorps ont décidé des modalités de la transformation de cette unité multinationale en un corps de réaction rapide. Cette transformation, qui a fait l'objet d'une longue préparation, a débuté en juin 2001. Le déploiement d’Eurocorps en Afghanistan en août 2004 a marqué le premier engagement de cette force armée au-delà du continent européen.

Eurojust

Créée par Conseil européen de Tampere en 1999, l’unité Eurojust est chargé de coordiner les activités menées par les Etats membres de l’Union européenne dans lutte contre la criminalité. Doté de sa propre personnalité juridique, Eurojust est composée de procureurs, de magistrats ou d’officiers de police détachés par chacun des Etats membres de l’Union.

Eurojust est compétent pour les enquêtes et les poursuites relatives à la criminalité grave et impliquant au moins deux États membres. Il doit promouvoir la coordination entre les autorités compétentes des différents États membres et faciliter la mise en œuvre de l'entraide judiciaire internationale et l'exécution des demandes d'extradition. La compétence d'Eurojust couvre un large éventail de crimes graves, comme le terrorisme, le trafic illicite de stupéfiants, la traite des êtres humains, le faux monnayage, le blanchiment d'argent, la criminalité informatique, la fraude et la corruption, le blanchiment des produits du crime ou la participation à une organisation criminelle.

Europol (Office européen de police)

Europol est un office de police criminelle intergouvernemental qui facilite l'échange de renseignements entre polices nationales en matière de stupéfiants, de terrorisme, de criminalité internationale et de pédophilie. Les Etats membres de l'Union européenne ont créé Europol pour accroître la sécurité au sein de l'espace européen. Il traite des domaines où la sécurité est la plus menacée: trafic de drogues ou de matières radioactives, filières d'immigration clandestine, traite des êtres humains, trafics de véhicules, blanchiment des capitaux, terrorisme et grande criminalité internationale (mafia), pédophilie.

Europol est responsable devant le Conseil des ministres des États membres chargés de la Justice et des Affaires intérieures. Le Conseil des ministres est responsable du contrôle global et des orientations d'Europol. Il lui incombe de nommer le directeur, les directeurs adjoints et d'adopter le budget.



Dernière mise à jour de cette page le : 29-12-2004

Haut de page Haut de page