Note: Votre navigateur n'affiche pas correctement ce site parce qu'il s'agit d'une version relativement ancienne d'un navigateur ou parce qu'il ne respecte pas les standards généralement préconisés pour les pages web. Pour en savoir plus lisez nos notes de conception.

 
[Luxembourg 2005 Présidence du Conseil de l'Union européenne]
  |  
 English version        
 

Téléchargement

Cliquer ici pour télécharger les photos des membres du gouvernement luxembourgeois

Imprimer cette page Envoyer cette page

Nicolas Schmit

Ministre délégué aux Affaires étrangères et à l'Immigration

Nicolas Schmit est né le 10 décembre 1953. Il est marié et père de quatre enfants.

Nicolas Schmit est docteur en sciences économiques et diplômé de l’Institut des études politiques d’Aix-en-Provence. Il possède également un DEA de relations internationales ainsi qu’une maîtrise de lettres.

À la fin de ses études, Nicolas Schmit obtient un poste de chargé de recherche en relations économiques internationales à l’université d’Aix-Marseille III, fonction qu’il occupe de 1978 à 1979.

À partir de 1979, Nicolas Schmit s’occupe, en tant qu’attaché à la présidence du gouvernement, des dossiers économiques. En 1983, il quitte cette fonction pour celle de secrétaire de légation de la direction politique au ministère des Affaires étrangères. Il devient chef de cabinet du ministre des Affaires étrangères Jacques Poos en 1984.

En 1989, il devient secrétaire du groupe parlementaire du Parti socialiste ouvrier luxembourgeois (LSAP) et en 1990, il occupe le poste de conseiller à la Représentation permanente du Luxembourg auprès de l’Union européenne à Bruxelles. Il participe aux travaux de la Conférence intergouvernementale menant au traité de Maastricht.

En 1991, Nicolas Schmit est nommé membre du Conseil d’État. Puis, de 1992 à 1998, il dirige le département des relations économiques internationales et de la coopération au ministère des Affaires étrangères.

En 1998, il est nommé ambassadeur représentant permanent du Luxembourg auprès de l’Union européenne à Bruxelles. De 2000 à 2001 il est le représentant personnel à la Conférence intergouvernementale qui a préparé le traité de Nice. De 2002 à 2003, il représente par ailleurs le gouvernement en tant que membre suppléant aux réunions de la Convention européenne sur l’avenir de l’Europe.

Le 31 juillet 2004, Nicolas Schmit se voit confier le poste de ministre délégué aux Affaires étrangères et à l'Immigration.



Dernière mise à jour de cette page le : 29-12-2004

Haut de page Haut de page