Note: Votre navigateur n'affiche pas correctement ce site parce qu'il s'agit d'une version relativement ancienne d'un navigateur ou parce qu'il ne respecte pas les standards généralement préconisés pour les pages web. Pour en savoir plus lisez nos notes de conception.

 
[Luxembourg 2005 Présidence du Conseil de l'Union européenne]
  |  
 English version        
 

Téléchargement

Cliquer ici pour télécharger les photos des membres du gouvernement luxembourgeois

Chemin de navigation : Accueil > La Présidence luxembourgeoise > Les membres du gouvernement luxembourgeois > Marie-Josée Jacobs
Imprimer cette page Envoyer cette page

Marie-Josée Jacobs

Ministre de la Famille et de l'Intégration
Ministre de l'Égalité des chances

Marie-Josée Jacobs est née le 22 janvier 1950 à Marnach, dans le nord du pays. Après des études secondaires à l'école privée Sainte-Anne à Ettelbruck, elle poursuit des études d'infirmière. Elle obtient le diplôme en 1969 et celui d'infirmière-anesthésiste en 1973, profession qu’elle exerce jusqu'à sa nomination comme ministre.

Parallèlement à son activité professionnelle, Marie-Josée Jacobs entame une carrière politique et syndicale. Dans le domaine syndical, elle est membre du syndicat chrétien LCGB. Entre 1980 et 1992, elle est présidente de la section des employés privés et entre 1981 et 1992, vice-présidente du même syndicat.

Marie-Josée Jacobs débute une carrière politique en 1967 au sein du Parti chrétien-social (Chrëschtlech Sozial Vollekspartei / CSV). Dès le début, elle fait partie du comité de la région du Nord. Elle est élue présidente des Femmes chrétiennes-sociales, ensuite présidente du CSV de cette région. Finalement, elle est élue vice-présidente de son parti au niveau national. En 1984, Marie-Josée Jacobs est élue pour la première fois députée de la circonscription Nord. Elle est réélue en 1989 et en 1994. En 1987, elle entre au conseil communal de la Ville de Luxembourg.

Le 9 décembre 1992, Marie-Josée Jacobs est nommée ministre de l'Agriculture, de la Viticulture et du Développement rural, ainsi que ministre déléguée aux Affaires culturelles. Ce poste lui permet de participer pleinement à l'organisation de l'Année européenne de la culture en 1995.

Réélue aux élections législatives du 12 juin 1994, Marie-Josée Jacobs se voit confier à nouveau les mêmes portefeuilles ministériels dans le gouvernement formé par le Premier ministre Jacques Santer.

Suite à la nomination de Jacques Santer au poste de président de la Commission européenne, Marie-Josée Jacobs est nommée ministre de la Famille, ministre de la Promotion féminine, ministre aux Handicapés et aux Accidentés de la vie en date du 26 janvier 1995.

Candidate de son parti aux élections législatives du 13 juin 1999, elle est réélue députée dans la circonscription Nord sur la liste du CSV. Dans le gouvernement 1999-2004, sous la présidence de Jean-Claude Juncker, Marie-Josée Jacobs exerce la fonction de ministre de la Famille, de la Solidarité sociale et de la Jeunesse et ministre de la Promotion féminine.

À l’issue des élections législatives du 13 juin 2004, Marie-Josée Jacobs est nommée ministre de la Famille et de l'Intégration, ministre de l'Égalité des chances.



Dernière mise à jour de cette page le : 29-12-2004

Haut de page Haut de page