Note: Votre navigateur n'affiche pas correctement ce site parce qu'il s'agit d'une version relativement ancienne d'un navigateur ou parce qu'il ne respecte pas les standards généralement préconisés pour les pages web. Pour en savoir plus lisez nos notes de conception.

 
[Luxembourg 2005 Présidence du Conseil de l'Union européenne]
 English version        
 

Le Conseil de l'Union européenne

Chemin de navigation : Accueil > La Présidence luxembourgeoise > Qu'est-ce que la Présidence? > La rotation de la Présidence
Imprimer cette page Envoyer cette page

La rotation de la Présidence

La Présidence du Conseil de l'Union européenne est organisée sur la base d'un système de rotation semestrielle. Chaque État membre préside successivement l’Union européenne pour une période de 6 mois. L'exercice de la présidence constitue à la fois un devoir et une contribution particulière de chaque État membre au bon fonctionnement des institutions communautaires. Dans l’Union des 15, un État membre exerçait la présidence tous les sept ans et demi.

Dans le cadre du volet institutionnel des négociations d'adhésion, il a été établi que l'ordre de rotation prévu entre les quinze anciens États membres sera maintenu jusqu'en 2006, afin de donner aux dix nouveaux membres un minimum de temps d'adaptation et de préparation avant d'assumer eux-mêmes la présidence du Conseil.

Le Luxembourg assume sa présidence au cours du 1er semestre 2005. Il sera suivi du Royaume-Uni à partir du 2e semestre 2005. L’Autriche et la Finlande termineront ce cycle en 2006, puisqu’une fois que le traité établissant une Constitution pour l’Europe sera ratifié par les 25, ce système de présidence sera appelé à évoluer.

Le traité établissant une Constitution pour l’Europe, qui doit encore être ratifié, prévoit que le Conseil siège en plusieurs formations. Le Conseil européen sera présidé par un président élu pour deux ans et demi par le Conseil européen qui représentera l’Union européenne à l’extérieur pour les matières relatives à la politique étrangère et de sécurité commune. Le Conseil des Affaires étrangères sera présidé par un ministre des Affaires étrangères nommé par le Conseil européen. La présidence des autres formations sera assurée par les représentants des États membres selon un système de rotation égale.




Dernière mise à jour de cette page le : 11-12-2004

Haut de page Haut de page