Note: Votre navigateur n'affiche pas correctement ce site parce qu'il s'agit d'une version relativement ancienne d'un navigateur ou parce qu'il ne respecte pas les standards généralement préconisés pour les pages web. Pour en savoir plus lisez nos notes de conception.

 
[Luxembourg 2005 Présidence du Conseil de l'Union européenne]
 English version        
 

Chemin de navigation : Accueil > Actualités > Communiqués > Juin 2005 > Jean-Louis Schiltz: "L’éradication de la pauvreté reste l’objectif principal de l’accord de Cotonou révisé"
Imprimer cette page Envoyer cette page

Communiqué
Jean-Louis Schiltz: "L’éradication de la pauvreté reste l’objectif principal de l’accord de Cotonou révisé"

Date de publication : 25-06-2005

Domaine politique : Affaires générales et Relations extérieures

Réunion : 30e session du Conseil des ministres UE-ACP


Lors de la conférence de presse à l’issue de la 30e session du Conseil des ministres UE-ACP qui s’est tenue les 24 et 25 juin à Luxembourg, Jean-Louis Schiltz, ministre à la Coopération au développement et à l’Action humanitaire, qui a co-présidé la réunion au nom de l’Union européenne, a déclaré que "l’élément essentiel de la 30e réunion ministérielle UE-ACP est constitué par la signature de l’accord de Cotonou révisé. L’accord de Cotonou a été conclu en 2000 et doit être révisé tous les cinq ans. Lorsque je dis révision, il est clair que l’acquis de Cotonou n’est pas remis en cause. L’éradication de la pauvreté reste l’objectif principal de l’accord. L’objectif est d’améliorer la qualité et l’efficacité de notre partenariat."

Pour Jean-Louis Schiltz, ce partenariat a deux composantes qui sont liées et interdépendantes: le développement et le partenariat politique : "Dans l’accord de Cotonou de 2000, le dialogue politique représentait déjà une part importante. Nous avons encore amélioré la qualité de ce dialogue non seulement au cours de nos discussions d’aujourd’hui, mais également dans la version révisée de l’accord."

Trois points traduisent pour le ministre ce renforcement du partenariat politique: "Premier point : nous avons inclus dans l’accord révisé une clause de coopération en matière de lutte contre la prolifération des armes de destruction massive.Deuxième point : la lutte contre le terrorisme, qui ne revêtait en 2000 pas la même importance qu’elle revêt depuis 2001 et aujourd’hui, devient un objectif commun de notre coopération politique. Enfin, nous incluons dans l’accord une référence à la Cour pénale internationale avec une reconnaissance de toutes les parties signataires qu’il ne saurait y avoir d’impunité pour les crimes contre l’humanité."

Constatant que les relations entre l’UE et les pays ACP se sont progressivement renforcées depuis les accords de Lomé I et suivants qui ont abouti à l’accord de Cotonou de 2000, Jean-Louis Schiltz a rappelé la détermination de  l’Union européenne à poursuivre des relations de partenariat avec les pays ACP qui sont "durables et solides sur le long terme. C’est pourquoi la composante ‘développement’ est importante à côté de la composante politique."

Pour le ministre Schiltz, le partenariat UE-ACP est un partenariat qui dure depuis 30 ans et qui a de belles années devant lui : "L’accord de Cotonou révisé s’inscrit très bien dans l’Année du développement  avec un grand A que va être l’année 2005 avec le Sommet du Millénaire des Nations unies en septembre. La décision qui a été prise par les ministres du Développement de l’UE au mois de mai de dédier 0,56% de leur PIB à l’aide publique au développement à l’horizon 2010, et 0,7% à l’horizon en 2015, constituent également une des composantes essentielles qui feront que 2005 sera l’Année du développement. Je ne cite pas cet accord pour faire de l’auto-congratulation béate au nom de l’Union européenne, mais parce qu’il est scandaleux qu’en 2005 il y ait encore des personnes humaines qui meurent de faim. C’est pourquoi nous avons l’accord de Cotonou révisé de partenariat politique et en matière de développement."


A ce sujet ...



Dernière mise à jour de cette page le : 25-06-2005

Haut de page Haut de page