Note: Votre navigateur n'affiche pas correctement ce site parce qu'il s'agit d'une version relativement ancienne d'un navigateur ou parce qu'il ne respecte pas les standards généralement préconisés pour les pages web. Pour en savoir plus lisez nos notes de conception.

 
[Luxembourg 2005 Présidence du Conseil de l'Union européenne]
 English version        
 

Chemin de navigation : Accueil > Actualités > Communiqués > Juin 2005 > Le CAGRE a fait le point sur le processus de paix au Proche Orient
Imprimer cette page Envoyer cette page

Communiqué
Le CAGRE a fait le point sur le processus de paix au Proche Orient

Date de publication : 13-06-2005

Domaine politique : Affaires générales et Relations extérieures

Réunion : Conseil Affaires générales et relations extérieures


Jean Asselborn, président en exercice du Conseil de l’Union européenne, a fait le point le sur le processus de paix au Proche-Orient à l’issue du Conseil Affaires générales qui s’est tenu le 13 juin 2005 à Luxembourg :

"Notre sentiment aujourd’hui était que nous sommes arrivés à un moment très important dans le processus de paix. La rencontre longuement attendue entre le Premier ministre Sharon et le Président Abbas qui est prévue pour le 21 juin prochain est à nos yeux cruciale pour relancer les négociations politiques et avancer vers une paix juste et durable.

Nous espérons par ailleurs que les élections législatives palestiniennes puissent avoir lieu dans les meilleurs délais. En tout cas, L’Union européenne reste disposée à appuyer ces efforts pleinement, y compris par l’envoi d’une mission d’observation électorale européenne.  

Pour ce qui est des développements sur le terrain, nous saluons la déclaration du porte-parole du maire de Jérusalem affirmant que les autorités israéliennes n’ont finalement pas l’intention de démolir les maisons palestiniennes à Silwan, ainsi que la décision de la Cour suprême israélienne concernant la légalité du retrait de Gaza : les recours introduits par certains  colons ont, comme vous savez, tous été rejetés.

 Nous avons par contre appelé l’Autorité palestinienne à réinstaurer le moratoire sur la peine de mort, qui était en vigueur depuis 2002,  à la suite des 4 exécutions qui ont eu lieu à Gaza hier.

Nous allons revenir plus en détail sur les développements au Proche-Orient lors de nos discussions au Conseil européen."


A ce sujet ...



Dernière mise à jour de cette page le : 13-06-2005

Haut de page Haut de page