Note: Votre navigateur n'affiche pas correctement ce site parce qu'il s'agit d'une version relativement ancienne d'un navigateur ou parce qu'il ne respecte pas les standards généralement préconisés pour les pages web. Pour en savoir plus lisez nos notes de conception.

 
[Luxembourg 2005 Présidence du Conseil de l'Union européenne]
 English version        
 

Chemin de navigation : Accueil > Actualités > Communiqués > Juin 2005 > Conseil Compétitivité : débat d’orientation sur le 7e programme-cadre de recherche
Imprimer cette page Envoyer cette page

Communiqué
Conseil Compétitivité : débat d’orientation sur le 7e programme-cadre de recherche

Date de publication : 07-06-2005

Domaine politique : Compétitivité (marché intérieur, industrie, recherche)

Réunion : Conseil Compétitivité


La session consacrée au volet "Recherche" du Conseil "Compétitivité" de l'Union européenne s’est tenue le 7 juin 2005 à Luxembourg sous la présidence du ministre luxembourgeois de la Culture, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, François Biltgen, et en présence de la secrétaire d'Etat luxembourgeoise à la Culture, à l'Enseignement supérieur et à la Recherche, Octavie Modert.

Le Conseil a procédé à un débat d’orientation sur la proposition de la Commission relative au 7e programme-cadre de recherche, de développement technologique et de démonstration (2007-2013) en mettant l’accent sur les volets relatifs à la recherche collaborative et aux ressources humaines.

La Présidence luxembourgeoise a demandé aux ministres de fournir des orientations utiles et concrètes pour que l’examen technique du contenu scientifique des thèmes prioritaires puisse faire l’objet d’ici la fin du mois de juin 2005, d’un projet de texte révisé pour que cette proposition puisse servir de base aux travaux de la future Présidence britannique.

Les 6 questions prioritaires de ce programme-cadre traitées étaient les suivantes:

  • faut-il maintenir la "sécurité et de l'espace" dans un seul et même thème;
  • les conditions dans lesquelles les actions de type "traditionnel", en particulier les projets de recherche collaborative, devraient être complétées par les initiatives technologiques conjointes proposées par la Commission;
  • les règles pour obtenir un niveau élevé de participation des PME au programme;
  • la diffusion et le transfert de technologies;
  • les ressources humaines;
  • la gestion, la mise en œuvre et l’exécution du 7e programme-cadre.


Répondant à une question concernant le financement du 7e programme-cadre, la Présidence luxembourgeoise a souhaité que le Conseil continue de travailler sans attendre la fin des discussions sur les perspectives financières sur les priorités de la recherche. François Biltgen a tenu à souligner que "si le compromis actuellement défendu par la Présidence luxembourgeoise sur les perspectives financières était accepté, il y aurait une augmentation entre 31% et 55% des fonds accordés à la recherche par rapport au 6e programme-cadre. Quoiqu’il arrive, il y aura davantage de moyens financiers pour la recherche."


A ce sujet ...



Dernière mise à jour de cette page le : 07-06-2005

Haut de page Haut de page