Note: Votre navigateur n'affiche pas correctement ce site parce qu'il s'agit d'une version relativement ancienne d'un navigateur ou parce qu'il ne respecte pas les standards généralement préconisés pour les pages web. Pour en savoir plus lisez nos notes de conception.

 
[Luxembourg 2005 Présidence du Conseil de l'Union européenne]
 English version        
 

Chemin de navigation : Accueil > Actualités > Communiqués > Mai 2005 > Jean Asselborn convoque un nouveau Conclave le 12 juin 2005 pour préparer le Conseil européen et conclure sur le dossier des perspectives financières
Imprimer cette page Envoyer cette page

Communiqué
Jean Asselborn convoque un nouveau Conclave le 12 juin 2005 pour préparer le Conseil européen et conclure sur le dossier des perspectives financières

Date de publication : 23-05-2005

Domaine politique : Affaires générales et Relations extérieures

Réunion : Conseil Affaires générales et relations extérieures


Au cours de la conférence de presse, qui a suivi la réunion du Conseil "Affaires générales et relations extérieures" du 23 mai 2005 à Bruxelles, le ministre des Affaires étrangères et de l’Immigration, Jean Asselborn, a fait la déclaration suivante au sujet des perspectives financières 2007-2013 :

"La présidence avait mis au point une version enrichie de la boîte de négociations, en vue du Conclave du 22 mai. Lors du prochain Conseil "Affaires générales", le 13 juin 2005, cette boîte de négociations sera encore plus fournie, plus précise, et nous espérons arriver à bon port.

Notre objectif commun est d’arriver à un accord sur les perspectives financières en juin 2005. Cet objectif a obligé la présidence à faire des propositions équilibrées sur l’ensemble du paquet. Chaque participant a dit, et cela était un des seuls points d'accord, que, sous la Présidence luxembourgeoise, nous devrions arriver à trouver cet accord. Nous avons des arbitrages à faire, en tenant compte des propres intérêts de chaque pays, mais aussi de ceux de l’Union européenne, afin de parvenir à un accord aussi rapidement que possible.

Il était donc indispensable d’indiquer à ce stade de nos travaux, sous la forme de fourchettes étroites, l’ordre de grandeur des dépenses par rubrique que la présidence considère comme raisonnable.

Par ailleurs, nous devons commencer à parler sérieusement sur les ressources propres. Cette partie constitue un élément incontournable à tout accord. Convaincue de la nécessité de ne plus retarder la discussion sur le sujet, la présidence a donc présenté l’esquisse d’une proposition sur cette question.

Il me semble que cette approche complète a été comprise et appréciée par les délégations, c'est en fait le seul chemin pour arriver à une conclusion.

S’agissant des détails, toutes les délégations - certaines plus que d’autres - se déclarent encore très insatisfaites des propositions de compromis de la présidence. Mais rien n’est plus normal à ce stade des négociations.

D’une manière générale, la présidence sort encouragée par cet échange de vues, qui a aidé les délégations, grâce à des interventions d’une très grande franchise, à améliorer la compréhension mutuelle. J’ai perçu en outre un souhait général de conclure le dossier au prochain Conseil européen. Nous allons donc poursuivre sur notre lancée à l'aide de réunions bilatérales au plus haut niveau et organiser un nouveau Conclave le 12 juin 2005 pour préparer au mieux le Conseil européen des 16 et 17 juin prochains et achever ce travail important."


A ce sujet ...



Dernière mise à jour de cette page le : 23-05-2005

Haut de page Haut de page