Note: Votre navigateur n'affiche pas correctement ce site parce qu'il s'agit d'une version relativement ancienne d'un navigateur ou parce qu'il ne respecte pas les standards généralement préconisés pour les pages web. Pour en savoir plus lisez nos notes de conception.

 
[Luxembourg 2005 Présidence du Conseil de l'Union européenne]
 English version        
 

Chemin de navigation : Accueil > Actualités > Communiqués > Mai 2005 > Les ministres européens des Affaires étrangères ont abordé de nombreux aspects du processus de paix au Proche-Orient
Imprimer cette page Envoyer cette page

Communiqué
Les ministres européens des Affaires étrangères ont abordé de nombreux aspects du processus de paix au Proche-Orient

Date de publication : 23-05-2005

Domaine politique : Affaires générales et Relations extérieures

Réunion : Conseil Affaires générales et relations extérieures


Lors du Conseil "Affaires générales et relations extérieures" du 23 mai 2005, les ministres  européens des Affaires étrangères ont discuté du processus de paix au Proche-Orient. Jean Asselborn, président en exercice du Conseil de l’UE, a déclaré lors de la conférence de presse :

"La situation reste malheureusement fragile avec la réapparition de tensions à Gaza (tirs de roquettes palestiniennes) et à la frontière israélo-libanaise. Dans ce contexte, il est d’autant plus important que toutes les parties concernées fassent preuve de retenue.

Nous avons aussi discuté de la réunion du Quartet qui s’est tenue à Moscou le 9 mai et de la mission de M. Wolfensohn, l’Envoyé spécial du Quartet pour le désengagement. Je pense que nous sommes tous d’accord sur le fait que la mission de M. Wolfensohn ne peut réussir que si les conditions économiques, sécuritaires et politiques sont réunies. La coopération entre les deux parties est absolument essentielle à cet égard.

Les élections législatives palestiniennes qui sont prévues pour le 17 juillet ont également été abordées. Le Quartet, lors de sa rencontre du 9 mai, a appelé l’Autorité palestinienne et l’Israël à prendre d’urgence les mesures nécessaires afin d’assurer la liberté de mouvement des candidats et des électeurs- surtout à Jérusalem-Est. Vous savez bien sûr que l’UE dépêchera une mission d’observateurs pour ces élections.

D’un autre côté, je ne voudrais pas taire nos préoccupations à propos notamment des plans israéliens pour relier la colonie de Ma’alé Adoumim (en Cisjordanie) avec Jérusalem par la construction de la barrière de séparation. Nous sommes actuellement dans l’attente de plus de clarifications par rapport aux informations parues dans la presse.

L’Union européenne continuera par ailleurs à suivre de près la mise en œuvre des engagements pris par les parties à Charm el Cheikh. Dans ce contexte, la presse israélienne a annoncé vendredi dernier que le Premier Ministre Sharon a approuvé la libération de 400 prisonniers palestiniens supplémentaires et a accordé le retour à Gaza et en Cisjordanie des Palestiniens déportés en Europe après le siège de l’église de la Nativité à Bethlehem en 2000. Ceci sont des gestes très encourageants et il faut espérer que le cabinet israélien confirmera cette décision à la fin du mois."


A ce sujet ...



Dernière mise à jour de cette page le : 23-05-2005

Haut de page Haut de page