Note: Votre navigateur n'affiche pas correctement ce site parce qu'il s'agit d'une version relativement ancienne d'un navigateur ou parce qu'il ne respecte pas les standards généralement préconisés pour les pages web. Pour en savoir plus lisez nos notes de conception.

 
[Luxembourg 2005 Présidence du Conseil de l'Union européenne]
 English version        
 

Chemin de navigation : Accueil > Actualités > Communiqués > Mai 2005 > Luc Frieden : "L’Union européenne est prête à soutenir la mission au Soudan de l’Union africaine, qui doit rester le chef de file des opérations au Darfour"
Imprimer cette page Envoyer cette page

Communiqué
Luc Frieden : "L’Union européenne est prête à soutenir la mission au Soudan de l’Union africaine, qui doit rester le chef de file des opérations au Darfour"

Date de publication : 23-05-2005

Domaine politique : Affaires générales et Relations extérieures

Réunion : Conseil Affaires générales et relations extérieures


A l’issue de la partie du Conseil "Affaires générales et relations extérieures" consacrée à la politique européenne de sécurité et de défense, le ministre de la Défense, Luc Frieden, a fait la déclaration suivante sur le soutien de l’UE à la Mission de l’Union africaine au Soudan (AMIS):

"Un point important au cours de ce Conseil a été notre discussion sur l’assistance que l’Union européenne veut donner à l’Union africaine dans le cadre du conflit du Darfour au Soudan. L’Union africaine a demandé à l’Union européenne un soutien, notamment sur le plan militaire : logistique, planification, formation, équipement. J’ai évoqué cette question avec mes collègues ministres de la Défense de l’Union européenne. Tous les ministres étaient d’avis que l’Union européenne, en tant que telle, doit répondre oui à cet appel qui lui est lancé par l’Union africaine. Nombreux ont été les ministres européens de la Défense à offrir concrètement du matériel et du personnel en réponse à la demande de l’Union africaine pour que l’Union européenne, par la voix de son Haut représentant pour la PESC, Javier Solana, puisse montrer à la conférence d’Addis Abeba du 26 mai 2005 que l’Union européenne et sa politique de défense ne sont pas seulement un concept, mais une réalité sur le terrain. Nous sommes prêts à venir en aide à des populations qui en ont besoin. La situation est complexe au Soudan et l’Union européenne est prête à y jouer son rôle.

L’Union européenne est prête à soutenir la mission au Soudan de l’Union africaine, à sa demande. Il est clair pour les ministres de la Défense que l’Union africaine doit être le chef de file des opérations au Darfour. Pour l’Union européenne, il est également clair que nous devons faire cela en complémentarité avec d’autres organisations internationales, comme l’ONU et l’OTAN.

Nous n’allons pas entrer dans un petit jeu de concurrence entre l’OTAN et l’Union européenne. L’Union européenne a une propre politique de sécurité et de défense, qui a un volet concret, mais là où nous trouvons qu’il y a une valeur ajoutée, que d’autres peuvent apporter, là où il faut une certaine coordination, nous la ferons avec l’OTAN. C’est pour cela que j’ai invité le secrétaire général de l’OTAN à la réunion et nous avons convenu, dans un esprit très constructif, de soutenir l’Union africaine dans la complémentarité. Des réunions informelles auront lieu dans les heures et jours à venir pour mettre cela en place au niveau technique. Après la réunion d’Addis Abeba, on verra mieux quels sont exactement les besoins sur le terrain.

L’Union européenne a de très bonnes relations avec l’Union africaine depuis qu’elle existe. C’est sur cela que nous construisons cette mission de soutien au Darfour."


A ce sujet ...



Dernière mise à jour de cette page le : 23-05-2005

Haut de page Haut de page