Note: Votre navigateur n'affiche pas correctement ce site parce qu'il s'agit d'une version relativement ancienne d'un navigateur ou parce qu'il ne respecte pas les standards généralement préconisés pour les pages web. Pour en savoir plus lisez nos notes de conception.

 
[Luxembourg 2005 Présidence du Conseil de l'Union européenne]
 English version        
 

Chemin de navigation : Accueil > Actualités > Communiqués > Mai 2005 > Nicolas Schmit : "L’Union européenne considère que les relations avec la région d’Asie centrale ont une importance capitale"
Imprimer cette page Envoyer cette page

Communiqué
Nicolas Schmit : "L’Union européenne considère que les relations avec la région d’Asie centrale ont une importance capitale"

Date de publication : 11-05-2005

Domaine politique : Affaires générales et Relations extérieures

Réunion : Session plénière du Parlement européen


Le ministre délégué aux Affaires étrangères et à l’Immigration, Nicolas Schmit, est intervenu le mercredi 11 mai 2005 à Strasbourg en séance plénière du Parlement européen sur la situation au Kirghizstan et en Asie centrale.

Le 10 juillet 2005, des élections présidentielles se tiendront au Kirghizstan. A ce propos, le ministre Schmit a déclaré : "Le message principal provenant de la communauté internationale durant la campagne présidentielle devrait mettre l’accent sur l’importance de la réalisation d’élections libres et impartiales. Toutefois, la tenue d’élections ne garantira pas automatiquement un processus de démocratisation pleinement abouti. Plusieurs questions restent sur l’agenda politique, dont notamment la réforme constitutionnelle(…) L’Union européenne, en tant qu’acteur international, est favorable au maintien de la stabilité et de la sécurité au Kirghizstan et dans la région, et constate avec satisfaction que les nouveaux dirigeants du pays ont maintenu avec succès de bonnes relations avec les pays voisins." Dans ce contexte, le ministre a rappelé que la Commission européenne a annoncé récemment son intention de consacrer 25 millions d’euros au Kirghizstan pour l’année 2005.

Quant à la situation en Asie centrale, Nicolas Schmit a affirmé que "l’Union européenne considère que les relations avec la région ont une importance capitale, et l’Union européenne est prête à soutenir la transition dans ces pays. Plusieurs facteurs créent une atmosphère d’incertitude autour des pays de cette région. Les menaces les plus importantes à la stabilité régionale de l’Asie centrale sont un manque de réformes économiques et, dans certains cas, politiques, la présence répandue de phénomènes de corruption, le crime organisé, le trafic de drogue. L’appauvrissement et le manque de croissance pour les pays de l’Asie centrale ont augmenté les tensions socio-économiques."


A ce sujet ...



Dernière mise à jour de cette page le : 11-05-2005

Haut de page Haut de page