Note: Votre navigateur n'affiche pas correctement ce site parce qu'il s'agit d'une version relativement ancienne d'un navigateur ou parce qu'il ne respecte pas les standards généralement préconisés pour les pages web. Pour en savoir plus lisez nos notes de conception.

 
[Luxembourg 2005 Présidence du Conseil de l'Union européenne]
 English version        
 

Chemin de navigation : Accueil > Actualités > Communiqués > Mai 2005 > Le Conseil "Compétitivité" a approuvé une mise en œuvre rapide des plans d’actions nationaux en vue de stimuler le processus de Lisbonne
Imprimer cette page Envoyer cette page

Communiqué
Le Conseil "Compétitivité" a approuvé une mise en œuvre rapide des plans d’actions nationaux en vue de stimuler le processus de Lisbonne

Date de publication : 10-05-2005

Domaine politique : Compétitivité (marché intérieur, industrie, recherche)

Réunion : Conseil Compétitivité


Le ministre de l’Economie et du Commerce extérieure du Luxembourg, Jeannot Krecké, a présidé le Conseil "Compétitivité – Marché intérieur, industrie et recherche", le 10 mai 2005 à Bruxelles.

A l’issue d’une conférence de presse clôturant le Conseil, Jeannot Krecké "s’est félicité de l’accueil positif que le Conseil a réservé à la recommandation de la Commission sur le volet micro-économique des lignes directrices intégrées pour la croissance et l’emploi".

En effet, le Conseil "Compétitivité" a intensifié les priorités suivantes : faciliter l’innovation sous toutes ses formes, investir dans la recherche et le développement (l’objectif de Barcelone des 3% de dépenses par rapport au  PIB a été confirmé), contribuer à une base industrielle forte, aussi bien dans les secteurs traditionnels que dans les secteurs de pointe, parfaire le marché intérieur qui est une priorité pour la création de l’emploi et être à la hauteur des défis de la mondialisation et enfin, créer des conditions cadre aptes à attirer les investissements. Pour ce dernier objectif, il s’agit d’améliorer la qualité des législations des Etats membres, de faciliter l’accès aux financements et stimuler l’esprit d’entreprise. A ce sujet, les ministres ont tenu à rappeler également le rôle-clé des petites et moyennes entreprises (PME) dans l’économie européenne.

En ce qui concerne le processus des lignes directrices intégrées (LDI), Jeannot Krecké a déclaré que "le Conseil a approuvé une mise en œuvre rapide des plan d’actions nationaux en vue de stimuler le processus de Lisbonne." Précisant toujours, il a indiqué que "les plans d’actions nationaux devraient être présentés en automne 2005 afin de permettre une collaboration active des parlements nationaux et des partenaires sociaux".

Les ministres ont souligné l’importance d’avoir des programmes nationaux et des programmes communautaires qui se soutiennent mutuellement. Dans cette optique, le Conseil a noté avec intérêt les idées de la Commission concernant le développement d’une méthodologie commune relative à la structure des programmes d’action nationaux (PAN). De plus, il a également décidé d’assurer un suivi régulier de la nouvelle stratégie, en particulier en ce qui concerne les plans d’actions nationaux et si nécessaire, de procéder à des ajustements. Le renforcement de sa collaboration avec le Conseil "Affaires économiques et financières" dans le cadre des LDI a été également approuvé.

Lors de leurs discussions, les ministres ont estimé que le volet micro-économique des lignes directrices intégrées constitue une base adéquate pour l’élaboration de programmes nationaux de réformes susceptibles de générer de la croissance et de l’emploi. Le ministre Krecké s’est alors déclaré "satisfait de la nouvelle dynamique développée par le Conseil Compétitivité".


A ce sujet ...



Dernière mise à jour de cette page le : 12-05-2005

Haut de page Haut de page