Note: Votre navigateur n'affiche pas correctement ce site parce qu'il s'agit d'une version relativement ancienne d'un navigateur ou parce qu'il ne respecte pas les standards généralement préconisés pour les pages web. Pour en savoir plus lisez nos notes de conception.

 
[Luxembourg 2005 Présidence du Conseil de l'Union européenne]
 English version        
 

Chemin de navigation : Accueil > Actualités > Communiqués > Mai 2005 > Le dialogue sur les défis mondiaux au coeur de la rencontre Asie-Europe à Kyoto
Imprimer cette page Envoyer cette page

Communiqué
Le dialogue sur les défis mondiaux au coeur de la rencontre Asie-Europe à Kyoto

Date de publication : 07-05-2005

Domaine politique : Affaires générales et Relations extérieures

Réunion : Rencontre Asie-Europe (ASEM) des ministres des Affaires étrangères


Les 6 et 7 mai 2005, Jean Asselborn, ministre des Affaires étrangères et actuel président en exercice du Conseil de l'Union européenne, a participé à une rencontre Asie-Europe (ASEM) des ministres des Affaires étrangères à Kyoto, au Japon.

Dans le contexte du thème général choisi pour cette 7ème réunion ministérielle – "Approfondir le dialogue entre l’Asie et l’Europe sur les défis mondiaux" – les ministres ont discuté d'un renforcement du multilatéralisme, de la réforme des Nations Unies, des défis sécuritaires (notamment le terrorisme, la prolifération des armes de destruction massive et le crime international organisé).

Les ministres ont également abordé la situation dans la péninsule coréenne, en Birmanie/Myanmar et au Moyen-Orient, ainsi qu'un certain nombre de questions économiques et sociales, notamment le développement durable.

Au terme de la réunion, Jean Asselborn a formulé les commentaires suivants sur le processus ASEM :

"Notre rencontre Asie-Europe à Kyoto avait une importance particulière puisque c'était la première fois que les ministres des Affaires étrangères se rencontraient depuis le sommet de Hanoï l'année dernière, qui a été marqué par l'élargissement de l'ASEM à 38 membres.

Hier et aujourd'hui, l'accent a été mis sur le renforcement du dialogue Asie-Europe sur les défis mondiaux et sur la meilleure façon de résoudre, ensemble, les problèmes d'intérêts communs.

L'approfondissement et la consolidation du processus ASEM ont également été au coeur de nos discussions.

L'approfondissement, en définissant des zones de coopération substantielle et en améliorant l'efficacité du mécanisme institutionnel de l'ASEM.

La consolidation, en soulignant le caractère ouvert du processus ASEM et en réfléchissant à l'intégration régionale asiatique et à l'élargissement de l'UE.

Les discussions d'aujourd'hui étaient extrêmement importantes pour le processus ASEM. À Hanoï, l'année dernière, nous avons reçu de nos chefs d'état et de gouvernement un mandat en vue de formuler des suggestions pour le prochain sommet sur des domaines de coopération substantielle, sur l'amélioration du mécanisme institutionnel de l'ASEM ainsi que sur la question des adhésions et élargissements futurs.

L'Union européenne croit fermement à la nécessité de concentrer nos travaux sur un nombre limité de thèmes, auxquels notre forum peut véritablement apporter une valeur ajoutée. De même, il est important que nous guidions les ministres de l'Economie et des Finances dans le relancement du pilier économique de l'ASEM et dans le suivi de la Déclaration de Hanoï sur un renforcement du partenariat économique de l'ASEM."


A ce sujet ...



Dernière mise à jour de cette page le : 07-05-2005

Haut de page Haut de page