Note: Votre navigateur n'affiche pas correctement ce site parce qu'il s'agit d'une version relativement ancienne d'un navigateur ou parce qu'il ne respecte pas les standards généralement préconisés pour les pages web. Pour en savoir plus lisez nos notes de conception.

 
[Luxembourg 2005 Présidence du Conseil de l'Union européenne]
 English version        
 

Chemin de navigation : Accueil > Actualités > Communiqués > Mai 2005 > Le ministre de la Justice Luc Frieden appelle à un partenariat privilégié entre l’Union européenne, la Suisse et le Liechtenstein
Imprimer cette page Envoyer cette page

Communiqué
Le ministre de la Justice Luc Frieden appelle à un partenariat privilégié entre l’Union européenne, la Suisse et le Liechtenstein

Date de publication : 03-05-2005

Domaine politique : Justice et Affaires intérieures


Dans le cadre de la présidence luxembourgeoise de l’Union européenne, le ministre de la Justice et de la Defense, Luc Frieden, a effectué une visite de travail à Vaduz et Berne, les 2 et 3 mai 2005.

A Vaduz, Luc Frieden a eu des entretiens avec le chef du gouvernement, Otmar Hasler, le ministre de la Justice, Klaus Tschütscher, et le ministre des Affaires étrangères, Rita Kieber-Beck. Luc Frieden a d’autre part été reçu en audience au Château de Vaduz par le prince héritier Alois von und zu Liechtenstein.

Dans la capitale helvétique Berne, Luc Frieden a suivi des entretiens avec le président de la Confédération helvétique, Samuel Schmid, le ministre de la Justice, Christoph Blocher, et le ministre des Affaires étrangères, Micheline Calmy-Rey.

En Suisse ainsi qu'au Liechtenstein, les discussions ont porté sur les relations respectives entre chacun des deux pays et l’Union européenne, et particulièrement dans le domaine de la sécurité intérieure et sur l’évolution des centres financiers.

Luc Frieden a fait état des très bonnes expériences du Luxembourg avec le système de coopération Schengen. La coopération étroite entre forces de police au niveau européen est une nécessité absolue dans la lutte contre la criminalité organisée, selon Luc Frieden. Les problèmes transfrontaliers doivent être abordés dans un cadre européen, indépendamment des frontières nationales. Luc Frieden considère l’accès aux bases de données de la police comme un élément important, tel, par exemple, le système d’information de Schengen (SIS).

Luc Frieden, actuel président du Conseil "Justice et Affaires intérieures", estime que la Suisse et le Liechtenstein doivent être inclus dans un partenariat privilégié avec l’Union européenne dans le domaine de la sécurité intérieure. Luc Frieden a rappelé les priorités de la présidence luxembourgeoise, au sein desquelles la coopération avec les pays tiers en matière de justice et de police figure en bonne place.

Luc Frieden a également évoqué l’évolution des centres financiers européens avec ses homologues du Liechtenstein et de Suisse. Il s’est déclaré satisfait qu’au Liechtenstein ainsi qu’en Suisse l’examen législatif de l’accord sur la fiscalité de l’épargne ait trouvé une issue favorable, remplissant ainsi une importante condition préalable à l’application de la directive sur la fiscalité de l’épargne. 

Le 3 mai, Luc Frieden, ministre de la Justice et de la Défense, a prononcé une conférence à l’université de Zurich sur le thème "L’Europe, garante de paix, de liberté et de sécurité." Il a rappelé le rôle irremplaçable joué par l’Union européenne pour préserver la paix et la stabilité en Europe, défendre les droits et assurer la coopération nécessaire à la sécurité intérieure et extérieure de nos pays. Le traité constitutionnel contribue à cette œuvre.



Dernière mise à jour de cette page le : 04-05-2005

Haut de page Haut de page